ASOPEN 500 Association des propriétaires Open 5.00

 Ce site est dédié aux amis et propriétaire d'Open 5.00

Site de l'association des propriétaires d'OPEN 500 (ASPOEN 500). Quillard de sport conçu par le groupe Finot. Construit par le Chantier Phileas

La Mille Secousses Cup à Maubuisson :

Où il apparaît de manière indubitable que décidément, la femme est l’avenir de l’homme…

Vendredi 3 /04 fin d’après-midi : forêts de pins, genêts en fleurs, mimosas odorants, parfum de sève, douceur du sable, miroitements du lac sous un beau ciel en camaïeu de gris : pas de doute, nous sommes arrivés au paradis ou à ce qui pourrait bien lui ressembler. Accueil chaleureux des openistes déjà sur place : Jean-Marie aux petits soins pour aider à gréer. La p’tite dame du Bardenface voudrait bien aller installer ses petites affaires aux Bruyères mais « on n’est pas là pour se la couler douce », donc au boulot ! La place s’emplit peu à peu, les mâts se dressent. Nous voilà prêts pour la 1ère manche : ti-punch et repas Aux Mouettes. Le team Quatr’As arrivé en retard lâche avec malice une vraie bombe à peine le rhum avalé : suite à une loi toute récente, le monde de la mode lance un appel urgent pour le recrutement d’inspecteurs chargés de contrôler la masse corporelle des mannequins… Tous les mecs présents se précipitent, ça gueule, ça offre  ses services, ça calcule ses chances de remporter le marché, certains, l’œil allumé, envisagent déjà une reconversion professionnelle, enthousiasme vite douché par leurs compagnes assez remontées il faut bien le dire. Et voilà que deux comparses ne s’avisent-ils pas de mettre en avant leur seule légitimité à effectuer ces délicats contrôles corporels prétextant  que leur métier consiste précisément à tâter du corps au quotidien...

 

Lire la suite : Compte rendu Mille Secousses 2015

BAUDUEN : Un festival haut en couleurs

Et oui, les couleurs de l’Automne dans le Var, un vrai plaisir ! Malgré tous les bruits de couloir, un festival en novembre, il va faire froid… Même pas froid!! Peut-être un peu humide Emmanuel, un énorme merci pour ton idée du lac de Sainte Croix et ton organisation sans faille. Manu a même pensé à demander de charger le bar avec les ingrédients nécessaires au Mojito. Impressionnant !

 

IMG 1530

 

Lire la suite : Compte rendu Bauduen

Sanary 2013 : Qui va piano au Mojito va sano

2013MOJITOCUP31

 

 

Il semblerait que l'on mûrisse ! D'habitude, je commence par vous raconter toujours un peu la même rengaine, qu'on est arrivé le premier jour, parti le dernier et blablabla et blablabla mais ce week-end là, on a bien manœuvré. Comprenez, surtout quand le calendrier nous offre des rassemblements de quatre jours, que nous avons su monter en puissance progressivement au lieu de nous cramer dès le premier soir... pardon, jour.

Lire la suite : Compte rendu Mojito Cup2013

Opens, Soleil et Chippendales

callela1Il y a des années où le calendrier fait une fleur aux openistes, 2013 est de celles-là. Le 8 mai et l'Ascension s'étant concomitantés en cet an, nous ne nous sommes pas fait prier pour rallonger notre traditionnel week-end catalan. Le mercredi après-midi, le gros du contingent était donc déjà à pied d'œuvre pour prendre un peu d'avance dans la mise à l'eau de la flotte bien garnie (on excèdera allègrement la vingtaine). A l'issue de quoi, prise de quartier et premier assaut de breuvages à la Llagosta. Rafa nous dégote le (vraiment) petit bistrot qui va bien pour les tapas (au nombre approximatif de 43 douzaines). Ca permet de resserrer les liens avec les nouveaux ou récents arrivés dans la série, histoire de rappeler que le 5.00, c'est comme le 'chti canon, y a pas que le bateau dedans, y a l'amitié aussi. Le bénéfice se voit dès le lendemain, où tout le monde se connaît désormais. Juas-Juas, Mar&Bas, Piloufas, Ccomsas savent où ils sont tombés !
On finit la mise à l'eau et Carlos nous envoie sur l'eau après le briefing bien rangé sur les marches de la digue.

Lire la suite : Tres Pins Cup 2013

Variation sur le Miel et les Abeilles
(Adaptation libre du Rhum et des Opens)

Le miel parce que c'est l'extrait essentiel de la ruche. Or, à Camaret, on trouve toujours la quintessence de l'Openisme. Je vous laisse juge : on y a condensé treize propriétaires sur neuf bateaux. C'est la démonstration du lien fusionnel entre le lieu et l'Open Way of Life. Je cite Etienne : « On m'avait dit que la Langouste était « the place to be », c'était vrai. »
Les abeilles parce que sur l'eau, au mouillage, dans le zozo ou à la rhumerie, nous nous déplaçons en un essaim qui certes intrigue mais suscite surtout l'envie.
Le miel parce que, comme le jus de canne, c'est un suc(re) au goût suave. A Camaret, il coule à flot (et manque parfois de sucre).
Les abeilles parce que quand la colonie surgit, on ne peut réprimer une pointe d'appréhension :
Alain (incitatif):
- On rangera un peu le Club avant de partir, hein ? Il y a des indices que les enfants ne devraient pas voir ...
La voisine de table (inquiète mais curieuse après avoir assisté à l'extraction du soubassement de Benji) :
- Rassurez-moi. Vous ne traitez pas les dames ? 
- Ce n'est jamais arrivé mais la dentelle se prête probablement à l'exercice. 

Le miel encore parce que lorsque la nature devient plus rude, son goût se corse à en devenir presque salé, comme les embruns de la baie quand le vent monte et que les étraves quittent la surface.
L'Abeille enfin, parce que, comme la Reine montrant sa puissance à ses ouvrières, elle est venue se ranger, maternelle, au milieu de la colonie. Infiniment forte, mais douce, elle nous rend visite tous les ans, un peu plus près cette fois, familière.

camaret1

Lire la suite : La Langouste Cup 2013

/