Bienvenue sur le forum de l'ASOPEN 500

Reglage du mat et de l etai

  • Posts 23
  • Remerciements reçus 0

Reglage du mat et de l etai a été créé par FRA101

Hello
Est ce que l un de vous peut m aider pour le reglage du mat?
* notamment, Quelle est la bonne pratique pour regler l Etai? Doit il etre tres etarque ?
* Quelle position sur le ridoir faut il prendre ?
* Faut il faire evoluer le reglage en fonction des conditions meteo / plan d eau?

D autre part, y a t il un reglage a faire sur le triangle / bas hauban ?

Merci d avance
Eric
il y a 3 ans 2 mois #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 331
  • Karma: 4
  • Remerciements reçus 39

Réponse de Piranhas sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Perso je tends ... quand ça craque j’arrête.

Plus sérieusement il faudrait que l'on regarde avec un mètre la quette du mat... comme sur les optimists.

cordialement

Guillaume
Skipper : Alexandra
Équipiers : Guillaume
Mousse très bavarde : Philippine
il y a 3 ans 2 mois #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 278
  • Karma: -3
  • Remerciements reçus 13

Réponse de Jaffar sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Eric

Je me suis aussi posé ces questions en arrivant.

Tout d'abord, le réglage du losange du mât rotatif est mentionné dans le manuel du propriétaire:

6- Le ridoir est tendu de telle sorte que le mât possède une flèche longitudinale (une tension de 160 à 180kg est recommandée)

Aucune mesure de flèche n'est donnée mais il y a une tension recommandée sans doute à mesurer au tensiomètre Loos correspondant au diamètre du câble (2,5 mm?). Je l'ai fait avec un tensiomètre emprunté (ils sont assez chers), de mémoire je pense qu'il s'agit du 1 M (pour métrique). Il s'agit d'une tension passe-partout.

Il parait que le bateau n'est pas très sensible aux variations de réglage du gréement, la courbe est donc plate contrairement à d'autres bateaux plus pointus à ce sujet. Dans une discussion précédente, Fred mentionnait que les meilleurs avaient des réglages bien différents les uns des autres.

J'ai eu un bateau avec un mat rotatif similaire (un cata). Si on veut ajuster la tension en fonction des conditions de mer et de vent de la journée, le principe est simple. On augmente la tension pour donner une flèche plus importante au mat ce qui a pour effet d'absorber le surplus de tissus que toute GV a au guindant et donc d’aplatir la GV. Une voile plus plate est recherchée par vent fort car cela diminue sa puissance. Pour la pétole, on fait éventuellement l'inverse, et donc on diminue la tension du losange pour avoir une GV plus creuse. Sur un plan d'eau plat en principe on recherche une GV plus plate pour mieux pointer (serrer le vent) alors qu'un plan d'eau agité et clapoteux demande plus de puissance pour passer ces vagues en force et donc une voile plus creuse.

Concernant la tension de l'étai et des deux haubans latéraux, le gros problème est qu'il est relativement difficile d'atteindre une tension suffisante car ces trois câbles sont tous sur des lattes ridoirs (deux ridoirs de haubans auraient rendu le bateau bien plus convivial à mater). Il y a deux écoles pour ce faire, ceux qui tirent sur la drisse de foc pour mettre la latte ridoir de l’étai en place et ceux qui tirent sur la drisse de spi. Dans les deux cas en utilisant le treuil de la remorque. J'ai essayé les deux méthodes et je préfère tirer sur la drisse de foc car avec la drisse de spi le mat prend une contre-courbure dans ses hauts qui ne me plait pas.

Maintenant pourquoi tendre cet étai? C'est bien simple, avec un étai détendu on n'arrive pas à serrer autant le vent à cause de la courbure dans le plan du vent apparent que cet étai prend. Plus le vent est fort et plus cette courbure est prononcée et moins on arrive à serrer le vent sans perdre trop de vitesse (un de mes bateaux précédents aurait eu besoin de bastaques rien que pour cela, comme elles compliquaient trop la manœuvre, je ne les jamais montées mais j'ai bien constaté combien elles me manquaient).

Est-ce si important? Sans doute moins sur l'Open 500 que sur un bateau plus étroit car sa largeur lui demande de favoriser la vitesse par rapport au cap quand on a le choix sur un bord de près. Mais si on n'a pas trop le choix, dans un paquet de bateaux par exemple, il vaut mieux avoir un étai bien tendu pour pouvoir maintenir sa position en serrant le vent.

Donc je souscris tout-à-fait à la réponse de Guillaume:

Piranhas écrit: Perso je tends ... quand ça craque j’arrête.

Quel trou choisir sur les latte-ridoirs correspond à la question quelle quête donner au mat. Je reviens à la courbe relativement plate et aux réglages différents adoptés par les meilleurs. Mieux vaut l'adapter à ses goûts. Avec un quête moyenne, mon bateau est un peu trop stable face au vent avec la GV seule. Je vais sans doute essayer de réduire la quête d'un trou pour voir.
Jaffar FRA49 Sol Ace
www.voilelegere.fr
Is "too much" of a good thing possible?
Dernière édition: il y a 3 ans 2 mois par Jaffar.
il y a 3 ans 2 mois #3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 201
  • Karma: 4
  • Remerciements reçus 33

Réponse de Père Spikas sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Quelle est la bonne pratique pour régler l étai? Doit il être très étarqué ?
Le réglage de l'étai à une incidence sur la quête du mat (bateau plus ou moins ardent), et sur le ventre du bord d'attaque du foc.
Pour faire simple, l'étai doit être suffisamment tendu pour faire un bon cap mais pas trop pour ne pas empêcher le mat de tourner par vent faible.
Certains bateaux ont des gréements mous, d'autres sont plus tendus. Il est toujours possible de rattraper une partie du ventre du foc avec le halebas de bôme.

Quelle position sur le ridoir faut il prendre ?
J'utilise le trou le plus en haut. Les 3 trous les plus en haut sont utilisés en général.

Faut il faire évoluer le réglage en fonction des conditions météo / plan d eau?
Comme ce réglage se fait sur la remorque à l'aide du treuil et de la drisse de foc, on prend un réglage moyen.

D'autre part, y a t il un réglage à faire sur le triangle / bas hauban ?
Si le réglage de l'étai ne fait pas l'unanimité, le losange doit être très tendu car c'est lui qui donne la solidité du mât. Je retends le losange tous les ans en début de saison.

A bientôt sur l'eau.
Fred
il y a 3 ans 2 mois #4

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 36
  • Remerciements reçus 3

Réponse de arobas sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Quand j'ai racheté à Hervé mon premier 5.00 (il y a 8 ans déjà ...) je venais du cata de sport avec des habitudes de course au matos et aux réglages alors je lui ai posé cette question lors de mon premier festival.
Sa réponse ?
C'est au barreur de s'adapter aux réglages du bateau, les meilleurs, que le bateau soit mou ou ardent, ils seront toujours devant !!!
Une belle première leçon d'OPEN WAY OF LIFE !!!
Je me suis plus jamais trop pris la tête avec ça depuis.
Arobas
FRA 104
il y a 3 ans 2 mois #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 278
  • Karma: -3
  • Remerciements reçus 13

Réponse de Jaffar sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Exact, mais trompeur!

Les bons barreurs qui ont démarré tout jeunes y arrivent naturellement, les moins bons comme moi, plus laborieux, ont besoin du maximum d'aide venant du partage de connaissance pour survivre et c'est pour cela que je suis si actif sur le forum pour m'améliorer un tout petit détail à la fois. L'aller-retour entre essais et erreurs et entre discussion et pratique sur l'eau devrait marcher un jour!

Plus concrètement, un bon barreur reconnaitra immédiatement l’insuffisance de tension de son étai pour les conditions de mer et de vent du moment et compensera immédiatement en bordant à fond son écoute de GV puis son hale-bas avant d'éventuellement choquer l'écoute de GV. Un moins bon barreur essayera de suivre le bon barreur en copiant son angle par rapport au vent sans réaliser qu'il a aussi besoin de bloquer son hale-bas à mort et perdra plusieurs longueurs dans le bord de près qu'il n'aurait peut-être pas perdues s'il avait osé mettre un trou de plus à la latte-ridoir au matage.
Jaffar FRA49 Sol Ace
www.voilelegere.fr
Is "too much" of a good thing possible?
Dernière édition: il y a 3 ans 2 mois par Jaffar.
il y a 3 ans 2 mois #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 75
  • Remerciements reçus 9

Réponse de Yak Deplass sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Après de nombreux tâtonnements et de très fines observations réalisées pendant plusieurs saisons, j'ai finalement trouvé les deux réglages qui fonctionnent bien:
- un assez proche de la verticale (environ 10° d'inclinaison vers l'arrière) quand le bateau est sur l'eau, qui facilite l'envoi des voiles
- un plus près de l'horizontale (là, la pente est plutôt de 25°), qui se prête assez bien au franchissement des péages (mais cela nécessite d'avoir au préalable positionné la coque sur un accessoire de remorquage routier)

La couleur des voiles joue aussi un rôle important: les blanches fonctionnent bien lorsqu'on cherche à gagner dans le vent, alors que les couleurs vives, voire fluorescentes, permettent à l'inverse d'aller dans le lit du vent...
Je n'en ai pas compris la raison mais j'ai copié les habitués.
Dernière édition: il y a 3 ans 2 mois par Yak Deplass.
il y a 3 ans 2 mois #7

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 331
  • Karma: 4
  • Remerciements reçus 39

Réponse de Piranhas sur le sujet Re: Reglage du mat et de l etai

Perso je ne sais absolument pas comment c'est réglé ( j'ai rien change depuis l'achat du bateau !).

Je me dis que je commencerai à regarder ce probleme quand j’arrêterai de merder sur les autres sujets, c'est à dire :
- Passer 100% des lignes de départs dans les 5s.
- Plus louper aucun virement de bord, et aucun empannage.
- Faire toujours le bon choix tactique.
- Virer au bon moment, empanner au bon moment.
- Conserver la bonne assiette du bateau.
- Bien régler mes voiles.
- Ne plus faire de faute de course.
- Ne plus merder dans mes manœuvres.

A partir de là je verrai où je peux m'améliorer.

Cordialement

Guillaume
Skipper : Alexandra
Équipiers : Guillaume
Mousse très bavarde : Philippine
il y a 3 ans 2 mois #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.287 secondes

A propos de nous:

L'Asopen 500 est l'association des propriétaires d'Open 5.00. Nous contribuons au développement de la pratique de l'Open 5.00.
Vous trouverez plus d'informations dans la page Asopen 500.

Asopen 500


2 allée Marie Laurencin
94420 Le Plessis Trévise