marche d'un Open 5.00

  • Posts 14
  • Remerciements reçus 0

marche d'un Open 5.00 a été créé par Jeff

Bonjour à toutes et tous,
Nouveau propriétaire d'un Open dont je peaufine la préparation dans mon garage, je lis beaucoup d'articles  et parcours avec intérêt les discussions du forum autour de la marche du bateau: intérêt du bras rotatif, réglage des voiles, le bateau ardent, etc...
Muni d'une petite expérience (comme beaucoup d'entre nous) du dériveur (Laser, cinquo, 29er, I 14, etc..), je me pose la question de l'optimisation du réglage de la grand-voile qui, généreuse et full batten, doit être le moteur de la propulsion du bateau et de son équilibre à la barre (cf discussion sur le bateau ardent). Il y a un certain nombre de désavantages à la situation du point d'écoute simple ou double au centre de la bôme (au près, traction de la bôme vers le bas ,  poussée sur le vit de mulet favorisant la sur-rotation du mat en l'absence de bras rotatif, difficulté de réglage fin de l'ouverture de la voile, etc...), d'autant que ce point d'écoute n'est pas monté sur chariot permettant d'ouvrir le plan de voilure tout en maintenant la tension de chute de GV lorsque le vent fraichit, comme on peut le voir sur l'Open 5.70.
Un d'entre vous, a-t-il réfléchi et/ou expérimenté un point de tire de l'écoute de grand voile à l'extrémité arrière de la bôme, monté sur pantoire?? Cette position est majoritaire sur les bateaux à voile entièrement lattée.
La pantoire peut se prendre sur les 2 pontets du tableau arrière et bien réglée peut permettre de centrer la bôme (dont l'extrémité arr affleure le tableau pour ce que j'ai vu) dans l'axe du bateau sans tirer sur la chute (amélioration du cap, circulation entre foc et GV, vrillage chute garantissant l'équilibre de barre ardent/mou cf Jaffar, moindre effort sur le vit de mulet). Un retour central du palan peut se faire au niveau de la tourelle actuelle, ce qui permet de ne pas modifier "structurellement" le bateau et ne pas en modifier la philosophie en en faisant une "usine à gaz" contraire à l'esprit de la classe. Un hale bas plus puissant (augmenté facilement en 6 brins) doit permettre (sans "muler" dixit Père Spikas!!) de réguler la chute toute en ouvrant le plan de voilure au fur et à mesure de la montée du vent (recherche cap-vitesse/poids de l'équipage). La question du passage du stick au moment du virement ne doit pas être un pb pour peu qu'on passe ce dernier à la verticale de la barre au changement de bord (fait par certains sur les vidéo du site), je crois avoir vu qu'il y a assez de place pour passer sous la bôme.
Qu'en pensez-vous. cette réflexion mérite-t-elle expérimentation?
Tout ceci n'est que suggestion sans esprit "révolutionnaire". Un essai en réel en confrontation pourrait valider ou invalider cette hypothèse. Le reste appartient au futur.....
Bien amicalement à toutes et tous
Jeff
il y a 3 mois 3 semaines #1

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Posts 79
  • Karma: 3
  • Remerciements reçus 14

Réponse de jp45 sur le sujet marche d'un Open 5.00

 Installe un stick double ' comme sur un rs 800' puis test avec un autre open standard.... 
il y a 3 mois 5 jours #2

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.529 secondes

A propos de nous:

L'Asopen 500 est l'association des propriétaires d'Open 5.00. Nous contribuons au développement de la pratique de l'Open 5.00.
Indépendants, nous sommes reconnus et aidés par le chantier Hobie Cat qui construit et commercialise l'Open 500.
Vous trouverez plus d'informations dans la page Asopen 500.

Asopen 500


2 allée Marie Laurencin
94420 Le Plessis Trévise